Les astuces pour aménager un terrain en pente

Publié le : 28 octobre 20213 mins de lecture

Difficile d’aménager un terrain en pente ? Pourtant, cela peut être un réel avantage pour bénéficier d’un jardin exceptionnel. Voici quelques conseils pour vous faciliter la tâche.

Étudier la pente et concevoir un cheminement !

L’aménagement de votre jardin en pente est d’abord conditionné par le degré de la pente : si elle est douce, peu de travaux seront nécessaires. Vous avez besoin de chemins sinueux, de quatre marches ici, de trois là. Vous devez surtout faire attention à l’évacuation des eaux de pluie, qui a un impact sur l’érosion du sol, et à l’orientation de la maison sur la pente. Si, en revanche, le degré de pente est plus important, il est nécessaire de réaliser des travaux d’aménagement plus poussés et de concevoir un lieu bien pensé pour le rendre habitable.

Une allée crée un chemin, invitant à la promenade dans le jardin ! Concevez-la non pas de façon rectiligne, mais ondulée, afin qu’elle soit plus belle et plus agréable à parcourir. De plus, la légère pente évite l’installation d’obstacles, pour une utilisation plus facile.

Créer des escaliers et des paliers et aménager une terrasse !

Pour adoucir une forte pente, la création de paliers est importante pour former des espaces plats à différents endroits : un endroit pour prendre l’air, un autre pour déjeuner en famille et un jardin pourquoi pas ! Dans ce cas, optez pour un endroit très ensoleillé sur le terrain. L’aménagement de murs en bois, en acier ou en pierre caractérisera les dimensions des talus.
Chacun pourra être agrémenté, par exemple, de différents types de plantations et de style. Enfin, la création de points d’observation viendra compléter le bénéfice d’un talus initialement vu comme une contrainte : placés en haut, en bas ou au milieu de la pente. Les différents points offrent des perspectives différentes sur le jardin et la maison.

Si vous voulez niveler votre jardin, pensez par exemple à une terrasse confortable devant votre maison.
Un escalier sur un côté ou sur tous les côtés vous permet alors de descendre d’un niveau et d’accéder à un autre environnement : un verger, un potager ou simplement une pelouse.

Quelles plantes choisir ?

Les plantes rhizomateuses, dont les greffons auront pour mission d’implanter le sol, ainsi que les plantes de pente et les plantes de couverture semblent les plus adaptées. Graphite, marguerite, lavande, heuchera, erigeron, genévrier rampant, sedum, reine des prés et géranium…. La liste est longue.
Pensez également à planter de grandes plantes pour rythmer l’ensemble et rompre l’horizontalité du terrain.

Plan du site